free invisible hit counter
OBJECTIFS
participer à l'éducation et la formation civique du citoyen
renforcer les capacités des individus et des communautés à participer efficacement à la vie locale et nationale et à résoudre leurs problèmes.
aider à réhabiliter des valeurs éthiques et morales telles que l’honnêteté, l’équité, la conscience professionnelle, la tolérance, la solidarité.
contribuer a la promotion d'un citoyen d'un type de nouveau acquis aux valeurs républicaines et démocratiques et prompt à l'action en faveur du progrès, de la démocratie et de la justice
promouvoir par des actions appropriées d'éducation et de formation civiques des comportements favorables dans les domaines du civisme, des droits de l’homme, de l’économie, de l’environnement et de la santé ;
œuvrer pour le renforcement des droits économiques, sociaux et culturels des groupes vulnérables ou marginalisés et la consolidation de l'Etat de droit.
contribuer au renforcement de l’Etat de droit à travers la participation et l’encadrement aux processus électoraux crédibles
offrir une expertise en matière d'élaboration et d'évaluation de plans, projets ou programmes touchant le civisme et la consolidation de l’Etat de droit.
encourager les recherches, les études, la compilation de documents en matière civique et de formation des citoyens

          CITATION DU JOUR    

La connaissance sans sagesse est comme l'eau dans le sable

PREVENTION

Tous les bons hommes politiques et dirigeants ainsi que les bons spécialistes ont toujours recommandé une politique de Santé qui soit  axée sur la Prophylaxie car comme le dit le Proverbe mieux vaut prévenir que guérir.

La prévention consiste à éviter l'apparition, le développement ou l'aggravation de maladies. C’est l’ensemble des actions et des comportements qui amènent une personne à éviter la survenue de maladies, à maintenir et à améliorer sa santé. Cette attitude peut être individuelle ou collective.

L’application des règles d’hygiène tient en effet toujours une place essentielle dans la prévention des maladies transmissibles en collectivité : elle permet de lutter contre les sources de contamination et de réduire les moyens de transmission. Une application rigoureuse de ces mesures permet de prévenir la contamination par des agents infectieux et de s’opposer à leur propagation.

Les bonnes pratiques d’hygiène doivent donc être régulièrement rappelées.

Sont classiquement distinguées la prévention primaire qui agit en amont de la maladie (ex : vaccination et action sur les facteurs de risque), la prévention secondaire qui agit à un stade précoce de son évolution (dépistages), et la prévention tertiaire qui agit sur les complications et les risques de récidive.

Le Prophète (PSL) a dit d’après Sa’ad « Dieu est bon, Il aime la bonté ; Dieu est Saint, il aime la Propreté. Dieu est Généreux, Il aime la générosité. Dieu donne à profusion, Il aime ceux qui donnent à profusion. Alors nettoyez vos maisons et vos ateliers.» [Tirmidhi].

1.1. REGLES D’HYGIENE

       Dans un domicile, les microbes peuvent être partout. Tout autour de nous, les objets et surfaces peuvent être salis par la toux et les postillons de personnes grippées, des personnes porteuses de virus ou pu ayant la diarrhée ou ayant manipulé des ordures ou ne s’étant pas suffisamment lavés après être allés aux toilettes…

       Il faut Noter que le nettoyage des objets et surfaces constitue aussi une nécessité contre la contamination si quelqu’un est malade à domicile.

 Les mesures suivantes doivent être toujours prises :

  • Les objets utilisés par le malade doivent subir un nettoyage rigoureux et régulier (au moins une fois par jour).

  • Le linge du malade peut être lavé en machine ou à la main, en commun avec le linge du reste de la famille, avec la lessive habituelle à plus de 60°c.

  • Tous les déchets d’un malade atteint d’une grippe ou d’une diarrhée, (crachats, selles, mouchoirs, serviettes en papier…) sont contagieux et doivent être éliminés avec le plus grand soin et mis dans la poubelle. Le sac de poubelle doit être fermé hermétiquement, sans emprisonner d’air. Il est recommandé de doubler le sac au cas où il peut se déchirer.

  • Les surfaces de contact (poignées de porte, meubles, cuvette des toilettes, etc.) doivent être lavées à l’eau chaude avec du savon ou des produits ménagers habituels.

  • Dans les lieux publics (magasins, transports en commun…) ou au travail, en présence d’autres personnes, il est fortement recommandé aux personnes qui côtoieront le public de façon rapprochée (caissiers, vendeurs..), ou qui gèrent les déchets (éboueurs…) dans le cadre de leur travail, et d’une manière plus générale aux personnes qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, sont exposées directement au virus de prendre des précautions d’hygiène élémentaire et tout particulièrement le lavage régulier des mains au savon.

  • Une bonne hygiène alimentaire exige la propreté de la cuisine qui doit être assurée. Il faut nettoyer le réfrigérateur une ou deux fois par mois, à l'eau savonneuse, avec un liquide vaisselle par exemple, puis le rincer à l'eau claire.

  • la gestion des déchets domestiques est d’une importance vitale. Les sachets plastiques, la boite de sardine vide, la bouteille d’eau minérale vide, les différents cartons d’emballages … Autant de déchets qui finissent par s’accumuler dans une maison en s’entassant car chacun d’entre nous produit quotidiennement des déchets. Dans la plupart de nos activités de consommateurs, nous jetons sans cesse une multitude de matériaux. Et notre mode de vie moderne amplifie le phénomène. Et l’un des moyens efficaces est de gérer un peu mieux nos déchets, pour en diminuer le plus possible la quantité…Ces déchets sont une source de multiplication des microbes, mouches, moustiques, cafards….

1.2. LE LAVAGE DES MAINS

Le lavage des mains joue un rôle clé dans l’hygiène, puisque c’est par les mains que se propage la majeure partie des maladies infectieuses. C’est le B.a.b-a de l’hygiène et pourtant, rares sont les personnes qui se lavent les mains autant qu’il le faudrait. En situation de pandémie, le lavage régulier des mains au savon constitue un geste essentiel de protection. IL vaut mieux éviter de serrer les mains

Les mains sont un vecteur de prédilection des agents infectieux... Il est donc indispensable de les laver. 
                 Quand faut-il se laver les mains ? Il faut se laver les mains le plus souvent possible et notamment à dix moments essentiels :

  • après être allé aux toilettes ;

  • après avoir changé une couche ou aidé un enfant à aller aux toilettes ;

  • après avoir touché un animal ou ramassé ses excréments ;

  • après avoir manipulé des ordures ;

  • à chaque fois que les mains sont sales.

  • avant de préparer les repas et après avoir cuisiné ;

  • avant de manger ou avant de nourrir les enfants ;

  • après s’être mouché, avoir toussé.

  • en rentrant à la maison après avoir utilisé les transports en commun ;

  • après avoir salué beaucoup de personnes ou après s’être rendu dans des marchés.

 Il est conseillé de se laver les mains à l’eau chaude et avec du savon. Il est préférable de procéder de cette façon :

  1. Mouillez-vous les mains avec de l’eau

  2. Versez du savon dans le creux de votre main

  3. Frottez-vous les mains de 15 à 20 secondes : les doigts, les paumes, le dessus des mains et les poignets

  4. Nettoyez également les ongles

  5. Séchez-vous les mains si possibles avec un essuie-main à usage unique.

1.3. EN COLLECTIVITE

Comme les familles, les administrations et les entreprises doivent elles aussi veiller à la Santé de leurs membres. Cela se fait généralement à travers des initiatives qui conduisent à des sensibilisations à travers des consignes claires ou des affichages indiquant quelques moyens de prévention. A titre indicatif on peut citer :

  • la présence de pancartes appelant à éviter les -chutes sur les carreaux glissant dans les toilettes, les escaliers et les entrées

  • le nettoyage des sols par des antidérapants

  • l’enlèvement des obstacles sur les lieux de passage et les couloirs pour faciliter la circulation et éviter des accidents

  • L’amélioration de l’éclairage pour éviter les zones d’ombre, en veillant au remplacement des ampoules défectueux.

  • L’interdiction de fumer dans certains espaces

En encourageant l’application des mesures d’hygiène dans les administrations et entreprises, il est fondamental de rappeler l’importance du lavage des mains à la sortie des toilettes ainsi que le fait d’éviter l’usage d’un verre à thé par plusieurs personnes sans le nettoyer au préalable. C’est un facteur de transmission e maladies comme l’hépatite, le sida ou les infections gastro-entérites.

Les restaurants doivent eux aussi appliquer des méthodes similaires pour conseiller l’hygiène comme le lavage des mains à la sortie des toilettes et avoir des robinets et du savon et des papiers de nettoyages des mains.

Une attention doit être prêtée à l’hygiène et la prévention dans les écoles. Cette hygiène doit être complète et de tout temps. Elle doit être appliquée au quotidien, par les enfants et tous les adultes intervenant à l’école, dans tous les locaux et espaces recevant des élèves. Les mesures d’hygiène sont d’autant plus importantes que l’école accueille des jeunes enfants, population plus exposée au risque infectieux.

La survenue d’une maladie transmissible dans l’école doit être l’occasion de revoir ces mesures et leur application pour prévenir des cas secondaires ou une épidémie.

1.4. HYGIENE ALIMENTAIRE

Un certain nombre de maladies sont transmises par l’alimentation, par l’eau (aussi bien l’eau de boisson que l’eau des baignades en eau douce) et par les mains sales. Les maladies véhiculées par l’eau et l’alimentation sont essentiellement la typhoïde, la poliomyélite, l’amibiase, la dysenterie bacillaire, l’hépatite virale A, les gastro-entérites virales, les parasitoses intestinales et le choléra….

Les mesures d’hygiène alimentaire sont la base de la prévention de ces maladies qui se manifestent le plus souvent par une diarrhée. Dans la mesure du possible, il convient de respecter certaines précautions :

  • En privilégier les aliments cuits et servis brûlants

  • En évitant légumes crus (sauf pelés),

  • En faisant attention à la propreté du lait surtout s’il est cru

  • En évitant les viandes et poissons crus

  • En ne buvant que de l’eau minérale encapsulée (ouverte par vous-même ou devant vous),

  • En ne consommant autant que possible que des glaçons préparés avec de l’eau bouillie ou préparés avec de l’eau propre. Eviter aussi de se procurer des glaçons dans la rue ou chez des boutiquiers sauf si on est sûr qu’ils les fabriquent proprement.

 2. LES VACCINATIONS

2.1. QUELLES VACCINATIONS ?

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes en fonction leur âge. Pour la population générale (hors les cas des personnes exposées à un risque particulier ou pour certaines professions), certaines vaccinations sont obligatoires, d'autres sont simplement recommandées.

En Mauritanie, le calendrier officiel de vaccination concerne les maladies suivantes : la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, la rougeole, l’hépatite B, la pneumonie.

Elles sont destinées aux enfants et commencent dès la naissance (tuberculose et poliomyélite). Elles sont fournies gratuitement et il est du devoir des parents et de les obtenir pour leurs enfants. Les vaccins destinés aux enfants doivent en général être administrés avant le premier anniversaire.

Des campagnes de vaccinations sont également régulièrement organisées pour certaines maladies comme la poliomyélite et la rougeole qui doivent être éradiquées ou éliminées. En général elles concernant l’enfant âgé de 0 à 5 ans.

                D’autre vaccins peuvent être administrés aux enfants et aux adultes sur décision des pouvoirs publics pour lutter contre les épidémies (Méningite, Choléra, grippe pandémique) ou proposées par les médecins dans des cas particuliers (grippe saisonnière, rubéole, oreillons).

                La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs se rendant dans les pays d’endémie. Il ne faut jamais tricher avec les vaccinations. En trichant, on se porte préjudice.

         En cas de déplacements, il est fortement recommandé de faire les vaccinations nécessaires comme pour le Pèlerinage ou un déplacement vers un pays extérieur surtout en Afrique et Asie et Amérique du Sud….  

Lu 348 fois Dernière modification le jeudi, 08 septembre 2016 19:04

PUBLICATIONS

CONDUIRE EN VILLE: SECURITE ET COURTOISIE
L’ISLAM: LA VOIE MEDIANE
LE GUIDE DU LEADER : POLITIQUE ET SOCIAL
LA BIENSEANCE (ELEMENTS D’ETIQUETTE)
LA FAMILLE
LE BON CITOYEN: DEVOIRS ET DROITS
LE CODE DU STATUT PERSONNEL
LE GUIDE DU JEUNE CITOYEN
LES ELECTIONS
L’ETAT ET LA BONNE GOUVERNANCE
CHANGER LES MENTALITES  ACCEDER A LA MODERNITE
LE GUIDE HYGIENE ET SANTE

RESEAUX

SOUTENEZ NOUS

NEWSLETTER

Name:
Adresse Email:
How many eyes has a typical person?

ACCES MEMBRE

Identifiant

Mot de passe

Sponsors